Actus

Des signes pour rompre le silence

 

 

A l’initiative du CREE et avec le soutien du CCLJ (Centre Communautaire Laïc Juif), 70 jeunes sourds de 4 écoles de type 7 et une dizaine d’élèves dysphasiques de l’IRSA vous présentent leur chantsigne sur les paroles de « Nuit et Brouillard » de Jean Ferrat ; ce chantsigne a été présenté à Monsieur Paul Sobol, rescapé d’Auschwitz-Birkenau.

Le CREE a organisé le 4 mai au CCLJ « Des signes pour rompre le silence », clôture du projet « Hommage ’40 -‘45 ». Monsieur Paul Sobol avec l’aide d’une interprète en langue des signes, a livré son témoignage. Les jeunes ont interprété, pour Paul Sobol, un chantnsigne filmé et diffusé sur les réseaux sociaux.
Nous avons diffusé cette vidéo à l’occasion de la journée du 8 mai, date historique de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe marquée par l’annonce de la capitulation de l’Allemagne.

Il s’agit d’un projet soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles.

 

Partager: Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Email this to someone