Type d'enseignement : ordinaire & spécialisé

Localisation : Wallonie-Bruxelles

Tarif : Participation financière demandée

« Les filles n’ont pas le sens de l’orientation. », « Les garçons préfèrent et sont meilleurs en math. », « Les filles sont plus soigneuses, les garçons plus bagarreurs. »…

En tant qu’enseignant-e mais aussi en tant que parent et acteur-trice de l’Éducation, nous sommes sans cesse confronté-e-s aux stéréotypes genrés et aux rapports sociaux de sexe dans nos pratiques éducatives ou dans notre quotidien, malgré les progrès réalisés en matière d’égalité hommes-femmes.

Nos choix pédagogiques et nos attitudes contribuent à les renforcer ou à les remettre en question. Il est donc fondamental de prendre conscience et de lutter contre toute vision stéréotypée des filles et des garçons, de leur permettre de faire leurs propres choix, de vivre leurs expériences propres à leurs goûts, leurs envies, leurs compétences.

Cela questionne le modèle de société que nous souhaitons développer à la fois au sein de l’école et en dehors. Une société qui permette les mêmes choix de vie (loisirs, activités, études, professions,…) aux un-e-s et aux autres, en prenant en considération ce que chaque enfant est (ses désirs, ses goûts, ses besoins, son histoire, ses difficultés,…) et non ce qu’il-elle est sensé-e être en fonction de son sexe.

Déconstruire les stéréotypes sexués, c’est donc réinscrire l’éducation dans le combat politique et, ainsi, contribuer à une société plus démocratique, juste et émancipatrice pour rendre le pouvoir à tou-te-s, à chacun-e.

La formation proposera :

• de réfléchir aux messages implicites ou explicites envoyés aux enfants à propos des rôles sociaux et sexués ;

• de questionner l’influence de l’école dans la transmission de l’identité sociale et sexuée ;

• d’envisager, de construire et d’initier des pistes de réflexion et d’action au sein de ses pratiques éducatives.

 

Nous vous proposons des formations pour l’ensemble de l’équipe éducative.

Ces formations font sens en éducation active. En effet, elles permettent :

• de se rencontrer en équipe ;

• de croiser les expériences et de sortir de sa classe, de son local ;

• de s’ouvrir à la diversité des vécus et des réussites de chacun-e ;

• de prendre le temps en équipe d’analyser ses fonctionnements ;

• de construire ensemble des pratiques et des solutions plus proches des valeurs de l’éducation active.

 

La date sera définie selon la demande !

 

Pour plus d’infos :

Si vous êtes intéressé-e-s, contactez-nous !

ecole@cemea.be 04/253 08 40 02/543 05 90

www.cemea.be